Retour accueil

Les médaillés de l'athlétisme français aux J.O (1896 à 1996)

1896 - Athènes - 6 au 15 avril

13 nations

Alexandre

Tuffère

triple saut

12,70 m

argent

Albin

Lermusseaux

1500 m

4'37"

bronze

Alexandre Tuffère est le 1e médaillé français de la nouvelle ère olympique. Aucune femme

1900 - Paris - 20 mai au 18 octobre

22 nations

Apparition du 200 m, 400 m haies et le marteau

Les Jeux Olympiques se déroulent pendant l’Eposition Universelle de Paris. Les sauts s’effectuent sans élan.

 

Michel

Théato

( en réalité, il était Luxembourgeois, mais courait sous le maillot du Stade Français : d'où la confusion)

marathon

2h59'45"

or

 

Henri

Deloge

1500 m

4'06"6

argent

 

Emile

Champion

marathon

3h04'17"

argent

 

Henri

Tauzin

400 m haies

58"3

argent

Par équipes

Henri

Deloge

5000 m

 

argent

 

Gaston

Ragueneau

     
 

Jacques

Chastanié

     
 

andré

Castanet

     
 

Michel

Chamdoudry

     

Par équipes

P.

Basset

lutte à la corde

 

argent

 

Jean

Collas

     
 

Charles

Gondouin

     
 

Albert

Henriquez de Zubiera

     
 

Joseph

Roffo

     
   

Sarrade

     
 

Jacques

Chastanié

2500 m steeple

 

bronze

 

Emile

Torcheboeuf

longueur sans élan

3 m 03

bronze

Michel Théato devra patienter jusqu’en 1912 pour recevoir sa médaille !

1904 - Saint Louis - 1e juillet au 23 novembre

" les Jeux de la honte "

12 nations. Apparition du décathlon

Albert

Corey

marathon

3h34'52"

argent

La traversée de l’Atlantique dissuade la France de présenter une délégation à Saint Louis. Albert Corey, Américain d’origine française s’y rendra par ses propres moyens.

1908 - Londres - 27 avril au 30 octobre

23 nations

Apparition du javelot

 

Géo

André

hauteur

1,88 m

argent

Par équipes

Louis

de Fleurac

3 miles

 

bronze

 

Joseph

Dreher

     
 

Paul

Lizandier

     

1912 - Stockholm - 5 mai au 22 juillet

28 nations

L’athlétisme roi

Les nouvelles épreuves : relais (4 x 100 m et 4 x 400 m), 5000 m, 10000 m, décathlon moderne, le 10 km marche.

Pour la seule fois dans l’histoire des Jeux, le poids et le disque sont lancés à deux mains.

Les arbitres sont aidés par des chronomètres électriques, capables de donner les temps avec exactitude au dixième de seconde. La photographie fait sont apparition pour arbitrer d’éventuelles contestations.

 

Jean

Bouin

5000 m

14'36"8

argent

Par équipes

Charles

Lelong

4 x 400 m

3'20"7

argent

 

Robert

Schurrer

     
 

Pierre

Faillot

     
 

Charles

Poulenard

     

" ...Drame pour le marseillais Jean Bouin : après un 5000 mètres à suspense, il doit s’incliner d’une poitrine face au Finlandais Kolehmainen. Recordman du monde au 10 000 mètres, le Français préféra mépriser cette distance et se réserver pour le 5000 mètres. Un mauvais calcul qu’il a ressassé longtemps encore après ces Jeux de Stockholm puisque la guerre de 1914-1918, qui menaçait déjà, ne lui a pas permis de prendre sa revanche au JO de Berlin de 1916 !.. " (1)

Jean Bouin est mort au front durant la guerre.

1920 - Anvers - 23 avril au 12 septembre

29 nations

Apparition du 3000 m steeple

 

Joseph

Guillemot

5 000 m

14'55"6

or

 

Joseph

Guillemot

10 000 m

31'47"2

argent

Par équipes

René

Tirard

4 x 100 m

42"6

argent

 

René

Lorain

     
 

René

Mourlon

     
 

Emile

Ali Khan

     

Par équipes

Géo

André

4 x400 m

3'24'8

bronze

 

Gaston

Fery

     
 

Maurice

Delvart

     
 

Jean

Devaux

     

Revanche sur le destin pour Joseph Guillemot qui durant le conflit franco - germano, à l’issue d’un assaut de l’ennemi, a longtemps souffert par le gaz.

1924 - Paris - 4 mai au 27 juillet

44 nations

Les amateurs de sport peuvent suivre les épreuves en direct à la radio ; le commentateur est installé dans la nacelle d’un ballon au dessus du stade.

 

Paul

Bontemps

3000 m steeple

9'45"2

bronze

 

Pierre

Lewden

hauteur

1,92 m

bronze

Par équipes

Gaston

Heuet

cross country

 

bronze

 

Jean-Henri

Lauvaux

     
 

Maurice

Norland

     

1928 - Amsterdam - 17 mai au 12 août

46 nations

Apparition des femmes sur le 100 m, le 800 m supprimé ensuite), le 4 x 100 m, la hauteur et le lancer de disque.

Boughéra

El Ouafi

marathon

2h32'57"

or

Jules

Ladoumègue

1500 m

3'53"8

argent

Claude

Ménard

hauteur

1,92 m

bronze

Sanglots de déception de Jules Ladoumègue sur le podium du 1500 mètres. Cette détresse sera toutefois compensée par la joie d’un modeste ouvrier de Billancourt, Boughéra El Ouafi.

1932 - Los Angeles - 30 juillet au 14 août

37 nations

Apparition du 50 km marche masculin, du 80 m haies et du javelot féminins.

Paul

Winter

disque

48,47 m

bronze

1936 - Berlin - 1 au 16 août

49 nations

La firme allemande Telefunken installe sur le stade une caméra électronique qui permet à la télévision allemande de réaliser 8 heures quotidiennes de reportage en direct.

Pas de médaille française en athlétisme.

1948 - Londres - 29 juillet au 14 août

59 nations

Apparition du 200 m, de la longueur et du poids féminins.

 

Micheline

Ostermeyer

poids

13,75 m

or

 

Micheline

Ostermeyer

disque

41,92 m

or

 

Alain

Mimoun

10 000 m

30'47"4

argent

 

Ignace

Heinrich

décathlon

 

argent

Par équipes

Jean

Kerebel

4 x400 m

3'14"8

argent

 

Francis

Schewetta

     
 

Robert

Chefdhôtel

     
 

Jacques

Lunis

     
 

Marcel

Hansenne

800 m

1'49"8

bronze

 

Micheline

Ostermeyer

hauteur

1,61 m

bronze

 

Jacqueline

Mazéas

disque

40,47 m

bronze

Micheline Ostermeyer à tout jamais !

1952 - Helsinki - 19 juillet au 3 août

69 nations

Le chronométrage des épreuves se fait au millième.

Apparition du 20 km marche masculin (remplaçant le 10 km)

Alain

Mimoun

5 000 m

14'07"4

argent

Alain

Mimoun

10 000 m

29'32"8

argent

1956 - Melbourne - 22 novembre au 8 décembre

67 nations

Alain

Mimoun

marathon

2h25'

or

La gloire pour Alain Mimoun ! Un marathon de légende. Il tient sa revanche sur le tchécoslovaque : Emil Zatopek, l’étreinte des deux hommes après la course restera une grande image de fraternité de ces Jeux australiens.

1960 - Rome - 25 août au 11 septembre

83 nations

Avènement de la télévision aux J.O : Pour la 1ere fois les J.O sont retransmis en eurovision.

Rétablissement du 800 m féminin

Michel

Jazy

1500 m

3'38"4

argent

Abdoulaye

Seye

200 m

20"7

bronze

1964 - Tokyo - 10 au 24 octobre

93 nations

Apparition du 400 m et du pentathlon féminins

 

Maryvonne

Dupureur

800 m

2'01"9

argent

Par équipes

Paul

Genevay

4 x100 m

39"3

bronze

 

Bernard

Laidebeur

     
 

Claude

Piquemal

     
 

Jocelyn

Delecour

     

1968 - Mexico - 12 au 27 octobre

112 nations

 

Colette

Besson

400 m

52"

or

Par équipes

Roger

Bambuck

4 x 100 m

38"4

bronze

 

Jocelyn

Delecour

     
 

Gérard

Fenouil

     
 

Claude

Piquemal

     

Superbe et inattendue médaille d’or pour la Bordelaise Colette Besson. Ses larmes sincères et émouvantes sur le podium toucheront toute la France.

1972 - Munich - 26 août au 11 septembre

122 nations

Apparition du 1500 m, du 100 m haies (remplaçant le 80 m haies)et du 4 x 400 m féminins

 

Guy

Drut

110 m haies

13"34

argent

Par équipes

Gilles

Bertould

4 x 400 m

3'00"7

bronze

 

Roger

Velasquez

     
 

Francis

Kerbiriou

     
 

Jacques

Carette

     

1976 - Montréal - 17 juillet au 1er août

88 nations

Guy

Drut

110 m haies

13"30

or

Course parfaite, rectiligne pour Guy Drut

1980 - Moscou - 19 juillet au 3 août

81 nations

Par équipes

Antoine

Richard

4 x 100 m

38"53

bronze

 

Pascal

Barré

     
 

Patrick

Barré

     
 

Herman

Panzo

     

Le sport est pris en otage par la ... politique. Boycott de 57 pays dont les USA.

1984 - Los Angeles - 28 juillet au 12 août

141 nations

Apparition du 3000 m, 400 m haies,du marathon et de l'heptathlon féminins.

Pierre

Quinon

perche

5,75 m

or

Joseph

Mahmoud

3000 m steeple

8'13"31

argent

Michèle

Chardonnet

100 m haies

 

bronze

Thierry

Vigneron

perche

5,60 m

bronze

1988 - Séoul - 17 septembre au 2 octobre

159 nations

Apparition du 10 000 m féminin

Par équipes

Bruno

Marie-Rose

4 x 100 m

38"40

bronze

(rec. de France)

Max

Morinière

     
 

Gilles

Quénéhervé

     
 

Daniel

Sangouma

     

1992 - Barcelone

172 nations - 59 athlètes français

Marie- José

Pérec

400 m

48"83

or

1996 - Athlanta - 19 juillet au 4 août

Marie-José

Pérec

400 m

48"25

or

Marie-José

Pérec

200 m

22"12

or

Jean

Galfione

perche

5,92 m

or

Patricia

Girard

100 m haies

12"65

bronze

Super Marie - Jo !

Claude

Issorat

1500 m

fauteuil

or

Médaille de la vie, de la volonté et de la force morale pour l’antillais Claude Issorat. La médaille de Claude ne figure pas au compteur officiel français mais elle n’en a pas moins de valeur que n’importe qu’elle autre.

2000 - Sydney

Pour la première fois depuis les Jeux Olympiques de Berlin en 1936, l'athlétisme français est revenu sans la moindre médaille.

Merci à Claude Issorat qui une nouvelle fois remporte une médaille olympique : l'argent qui malheureusement ne figurera pas au compteur officiel français.

Claude

Issorat

1500 m

fauteuil

argent

 

2004 - Athènes

 

Naman

Keita

  400 m haies

48"26

bronze

Par équipes

Sylviane

Félix

4 x 100 m F

42"54

bronze

 

Christine

ARRON

 

 

 

 

Fabe

DIA

 

 

 

 

Fabienne

BERET-Martinel

 

 

 

 

2008 - Pékin

 

Mahiedine

Mekhissi-Benabbad

3000 m steeple

8'10"49

Argent

 

2012 - Londres

 

Mahiedine

Mekhissi-Benabbad

3000 m steeple

 

Argent

Renaud

Lavillenie

Perche

5m97

Or

 

 

 

 

Source et Bibliographie

1) Séoul 88 - Les grandes heures des 24e J.O d’été - Solar et Neuilly 1988

2) Les Jeux Olympiques d’Athlanta 96 - Dominique Grimault - France Loisirs Paris 1996

3) Chronique du XXème siècle - France Loisirs Paris 1997

4) Encyclopédie Bordas

scharlet@nordnet.fr


Retour accueil